C en régions

Actualités

Musée & expo

Gravure aquarellé Paris,

© Bibliothèque nationale de France

Musée & expo

La cartographie ou le miroir du monde

Le musée de Flandre à Cassel accueille l’exposition «  La cartographie ou le miroir du monde » du samedi 12 mars au dimanche 12 juin 2016.

Le musée de Flandre consacre une exposition à deux géographes flamands considérés comme les fondateurs de la géographie moderne : Gérard Mercator et Abraham Ortelius. Bénéficiant du soutien de la Bibliothèque nationale de France, cette exposition propose de comparer les cartes établies par les deux hommes. Alors que Mercator est plus attentif à la représentation réelle des continents en mettant en place une vérification des données in situ grâce à ses voyages, Ortélius cherche un lien entre la mythologie et la nouvelle cartographie du monde en privilégiant l’esthétique, comme dans la Presbiteri Iohannis sive Abissinorum Imperii Descriptio, 1573, gravure aquarellée, à la Bibliothèque nationale de France, Paris.

Mercator et Ortelius, deux géographes flamands.

Après des études de mathématiques et d’astronomie à l’Université de Louvain, Mercator (1512 -1594) débute sa carrière en fabriquant des instruments astronomiques. Il doit sa célébrité à la conception de deux globes l’un terrestre en 1541, l’autre céleste en 1551. Son Atlas a été publié en latin en 1595 par son fils : sur 21 feuilles gravées, la surface terrestre prend la forme d’un cylindre déroulé, ponctué de méridiens et de parallèles.

Le visiteur pourra voir entre autres, Asia, gravure aquarellée, conservée au Stedelijk museum-Mercator museum, à Sint-Niklaas.

Inscrit dès 1547 à la Guilde de Saint-Luc en tant qu’enlumineur de cartes, Abraham Ortelius ( 1527-1598) publie le Theatrum orbis terrarum en 1570. Cet ouvrage est considéré comme le premier atlas imprimé dans le sens moderne du mot, puisqu’il regroupe 53 cartes au dos desquelles un texte synthétise les connaissances sur la région concernée .

Tous deux originaires de Flandre, Mercator et Ortelius se rencontrent en 1554 et se lient d’amitié, comme le prouve leur correspondance. (Mercator et Ortelius, Joseph Bellemans, conservé au Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers).

Le musée de Flandre

Le musée de Flandre a pour objectif de valoriser la création artistique en Flandre. Le parcours organisé par thématiques, favorise le dialogue entre œuvres anciennes et créations contemporaines et permet au visiteur de découvrir la richesse et la diversité de la culture flamande du XVème siècle jusqu’à nos jours.

Les collections actuelles constituées à l’origine de quelque 6000 objets ont été enrichies grâce à une politique d’acquisition ciblée autour de l’art contemporain et de l’art ancien des XVIème et XVIIème siècles. Le musée abrite désormais des œuvres de Léo Copers, Manuel Ruiz Vida, Janusz Stega, Jan Fabre, Thierry de Cordier, Patrick van Caeckenbergh, Koen Vanmechelen ; la collection d’art ancien a accueilli des œuvres du maître de Francfort, Guillaume Kerricx, Roelandt Savery, David Téniers, Joachim Patinir, Simon de Vos.

Infos pratiques

Musée de Flandre
26 Grand Place BP 38
59670 CASSEL

Mél: museedeflandre@lenord.fr

Contacts:

Audrey VERNON

Mél:  audrey.vernon@lenord.fr

Tél : 03 59 73 83 44

Portable : 06 32 73 59 75

Marie-Hélène DUFOURNY

mariehelene.dufourny@lenord.fr

03 59 73 45 58

Sur le web

Commentaires

* Le commentaire sera visible après validation de son contenu.

© Ministère de la Culture et de la Communication