C en régions

Actualités

Architecture & patrimoine

Présentation exceptionnelle de tapisseries du XVIIe siècle à la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse

© J.-F. Peiré/Drac Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, La Lapidation de saint Étienne (détail)

Architecture & patrimoine

Présentation exceptionnelle de tapisseries du XVIIe siècle à la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse

La cathédrale de Saint-Étienne de Toulouse, propriété de l’État, conserve un bel ensemble d’une trentaine de tapisseries affectées au culte. Datant du XVIe au XVIIIe siècles et classées au titre des Monuments historiques en 1897, ces tapisseries figurent dans l’inventaire dressé suite à la séparation des Églises et de l’État de 1905.

La tenture de la Vie de saint Étienne : une œuvre majeure
Quatre tapisseries du XVIIe siècle évoquant la vie de saint Étienne seront présentées dans le chœur de la cathédrale du 19 au 31 mars. Ces quatre pièces murales font partie d’une série de huit tapisseries (ou tenture) illustrant la Vie de saint Étienne, commandées en 1608 par Jean Daffis, évêque de Lombez et prévôt du chapitre de la cathédrale Saint-Étienne.
De longs travaux de conservation pour un patrimoine fragile
Ces œuvres fragiles ont fait l’objet d’opérations pluriannuelles de conservation préventive et, pour certaines, de restauration, surtout depuis une quinzaine d’années.

Elles illustrent des épisodes marquants de la vie du saint :

  • L’Ordination de saint Étienne,
  • La Lapidation de saint Étienne,
  • L’Ensevelissement de saint Étienne,
  • La Translation des reliques de saint Étienne.

Au-delà de l’iconographie religieuse, elles présentent des scènes vivantes et colorées, chargées de nombreux personnages richement vêtus et de riches décors, dont le détail des fonds, des arbres ou des éléments d’architecture témoignent de la prouesse technique des maîtres tapissiers de ce tout début du XVIIe siècle.

Infos pratiques

Du 19 au 31 mars 2016
Cathédrale Saint-Étienne
Place Saint-Étienne - Toulouse

Sur le web

Commentaires

* Le commentaire sera visible après validation de son contenu.

© Ministère de la Culture et de la Communication