Intérieur du buffet de l’orgue de la Philharmonie de Paris © William Beaucardet

© Intérieur du buffet de l’orgue de la Philharmonie de Paris © William Beaucardet

Musiques - Concerts

Un orgue pour la Philharmonie

Le week-end des 6 et 7 février, la Philharmonie de Paris inaugure son nouvel orgue à la sonorité exceptionnelle, avec une programmation de concerts, visites et ateliers qui s’adressent à tous les publics.

Un instrument du XXIe siècle. Le nouvel orgue de la Philharmonie a pris place dans la grande salle de concert. Cet instrument du XXIe siècle, aux performances techniques de pointe, a été réalisé par le facteur d’orgue Michel Garnier et la société Rieger. Capable de jouer tous les répertoires, du baroque au contemporain, il peut être aussi utilisé comme instrument soliste, en concerto ou en récital, avec orchestre ou avec choeur. Composé d’un buffet de 6055 tuyaux, de quatre claviers et de deux consoles, il s’intègre dans l’architecture de la salle, dissimulé en partie derrière un mur mobile. Les spectateurs ne devinent sa présence que grâce à quelques tuyaux ingénieusement situés. Ces tuyaux jouent le même rôle que les reliefs acoustiques des murs et des balcons de la grande salle. Ils brisent le son et le renvoient dans de multiples directions en même temps. Lorsque l’organiste joue, il actionne une commande spécifique qui ouvre le mur derrière lequel l’orgue est dissimulé, en de multiples volets verticaux motorisés. L’intérieur de l’orgue et son ensemble de tuyaux est ainsi dévoilé aux spectateurs. L’ouverture des volets offre une grande variation, laissant le son passer en d’infinies nuances.

Olivier Latry inaugure l'orgue de la Philharmonie
© Philharmonie de Paris

Week-end Orgues. La programmation des 6 et 7 février s’ouvre avec un récital inaugural interprété par quatre des plus grands organistes du moment : Bernard Foccroulle, Philippe Lefebvre, Olivier Latry et Wayne Marshall. En soirée, l’organiste Vincent Warnier joue avec l'Orchestre national de Lyon des oeuvres de Bach, Copland, Ligeti et Richard Strauss. Le 7 février, le compositeur et organiste Thierry Escaich réalise des improvisations accompagnant le film muet Le Fantôme de l'Opéra. A l’issue de ce ciné-concert, le public peut suivre une visite et présentation de l’orgue avec l’organiste Olivier Latry. Le jazz est aussi au programme avec un concert du trio new-yorkais Larry Goldings, Peter Bernstein et Bill Stewart. Pendant tout le week-end, des ateliers de pratique musicale Orgues synthétiques sont l’occasion pour les familles de s’immerger dans l’univers musical de cet instrument encore peu connu. Situé à proximité de la Philharmonie, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris participe à ce week-end d’inauguration, en proposant des journées portes ouvertes avec au programme des concerts et présentations d’orgues.

Vincent Warnier et l'orgue de la Philharmonie de Paris
© Philharmonie de Paris

Infos pratiques

Inauguration de l’Orgue de la Philharmonie de Paris, Paris 19e
Week-end des 6 et 7 février 2016

Sur le web

Commentaires

* Le commentaire sera visible après validation de son contenu.

© Ministère de la Culture et de la Communication