La Folle Journée de Nantes :  la Nature

© SAEM La Folle Journée 2016

Musiques - Concerts

La Folle Journée de Nantes : la Nature

Pour sa 22ème édition qui se déroule du 3 au 7 février, la Folle Journée de Nantes explore le thème universel de la « Nature ». Au programme quelque 400 œuvres tirées des plus belles pages musicales inspirées par la nature de la Renaissance à nos jours.

 

Chaque année, La Folle journée de Nantes met la musique classique à la portée de tous grâce à des tarifs accessibles et au format de ses représentations, qui n’excèdent jamais 45 minutes. L’occasion pour les auditeurs initiés ou non d’aller à la rencontre d’un compositeur, d'un thème musical ou d’une école nationale et de bénéficier de concerts d’une grande exigence artistique.

Édition 2016 : La Nature

« La nature est la première musicienne, affirme René Martin. Les hommes se sont de tout temps essayés à traduire en musique l’infinie palette de sensations que lui procurait son contact ». Au programme de cette 22e édition, on trouvera donc aussi bien des œuvres de la Renaissance (Janequin, Rameau, Couperin…) que des pièces connues de tous (Les Quatre saisons de Vivaldi – dans diverses interprétations, La Symphonie pastorale de Beethoven, Les Nocturnes de Chopin, La Truite de Schubert, Le Carnaval des animaux de Saint-Saëns...) ou encore des créations modernes plus rares (Messiaen, Dutilleux…).

Au total, ce sont quelque 400 œuvres qui seront interprétées par des artistes parmi les plus fameux de la planète, dont les pianistes Anne Queffélec et Boris Berezovsky, fidèles du festival et qui répondent chaque année présent au rendez-vous, un autre pianiste, Francesco Tristano, qui allie répertoire classique et électro, le jeune et quatuor Modigliani, ou encore l’accordéoniste Richard Galliano, d’ordinaire plus habitué aux scènes jazz.

La Folle journée fait aussi une large place à la découverte d’œuvres venues notamment d'Orient. L’œuvre du compositeur japonais Toru Takemitsu, qui a fait de la nature son thème majeur, sera à l'honneur, à l'occasion du 20e anniversaire de sa mort.

On découvrira également deux imitateurs de chants d'oiseaux originaires de la Baie de Somme qui viendront siffler des milliers de sonorités et les auditeurs pourront, les yeux bandés, écouter la composition Cinéma pour l'oreille du preneur de son Boris Jollivet, qui a capté des éléments sonores variés.

Infos pratiques

La Folle Journée 2016
du 3 au 7 février
à la Cité des Congrès de Nantes

Sur le web

Commentaires

* Le commentaire sera visible après validation de son contenu.

© Ministère de la Culture et de la Communication