Ariane Michel, La Rhétorique des marées vol. 2

© Ariane Michel, La Rhétorique des marées vol. 2

Musée - Expos

Ariane Michel, La Rhétorique des marées vol. 2

Chaque année, La Criée, centre d’art contemporain de Rennes, associe un(e) artiste à ses projets pour une collaboration au plus près du processus créatif. Ariane Michel est l’artiste associée à la saison 2015 – 2016, "Fendre les Flots", et présente du 18 mars au 22 mai le second volet de son projet intitulé La Rhétorique des marées.

Le contexte de l’exposition. La Rhétorique des marées est un projet d’Ariane Michel qui, par le prisme d’un cinéma organique et évolutif, questionne la place du geste artistique au regard des échelles et des mouvements de la Nature.Durant l’été 2015, sur la côte sauvage d’Esquibien, en Finistère, Ariane Michel, a invité 21 artistes à réaliser des oeuvres sur l’estran, à la frontière de l’océan et de la terre. Cette exposition littorale, soumise aux éléments, lui sert ici de matière première : aux marges de cet événement public, en cinéaste et dans un souci presque scientifique, elle a filmé les moments de présence et d’activité des artistes dans le paysage, depuis leur premier passage sur les lieux jusqu’à l’achèvement de leurs pièces. Elle a ensuite continué à enregistrer les transformations successives de l’exposition.

La Rhétorique des marées volet 2. À La Criée, Ariane Michel présente une installation tryptique vidéo sonore, qui condense l’événement et ses multiples temporalités avec des fragments d'oeuvres de dimensions variables de Virginie Barré, Julien Bismuth, Michel Blazy, Florence Doléac, Ellie Ga, Dominique Ghesquière, Jacques Julien, Martin Le Chevallier, Natalia Lopez, Dominique Mahut, Bruno Peinado, Steven Pennaneac’h, Abraham Poincheval, Hugues Reip, Pascal Rivet, Benjamin Rivière, Éric Thomas et Jean-Luc Verna. La vidéo montre le travail des artistes, leurs corps, leurs gestes et leurs respirations. Elle évoque la nature des œuvres elles-mêmes, performances fugaces, œuvres fragiles vite emportées ou constructions plus résistantes. Mais aussi tout ce qui existait là, autour, sous d’autres repères spatio-temporels que les nôtres : le granit, les crabes, les lichens, la houle, etc., toute une multitude de veilleurs qui chargeaient l’endroit de leurs échelles respectives. Comme elle aime à le faire, Ariane Michel a filmé avec le souci d’adopter leur point de vue. À hauteur de patelle ou de bigorneau, dans la durée de vie d’une feuille de genêt, selon l’inquiétude des aigrettes ou l’indifférence du minéral, elle choisit ici de révéler et de renforcer les vertiges éprouvés par la mise en présence de tous ces êtres avec des gestes d’artistes. Ce faisant, elle emmène le visiteur dans un voyage intuitif et sensoriel, au travers duquel, changeant de point de vue, ce dernier peut aussi changer de paradigme, voire de peau. Le troisième volet de La Rhétorique des marées sera un film long, mobilisant toutes les strates de ce projet, dont la sortie est prévue début 2017.

Bref portrait de l’artiste. Ariane Michel, artiste et cinéaste, est née en 1973 à Paris. Elle vit aujourd’hui entre Paris et le cap Sizun (Finistère). Après des études à L’École nationale supérieure des arts décoratifs (Paris) et un passage au Pavillon – cellule de recherche au Palais de Tokyo, Ariane Michel a réalisé des travaux où les techniques narratives du cinéma tiennent une place importante, qu’elles s’inscrivent dans des vidéos, des dispositifs d’installation, de cinéma ou de performance. Qu’il s’agisse de son projet The Screening – une projection en miroir qui a lieu dans les bois, de son long-métrage Les Hommes – sorti en salles en France en 2008, ou de son aquarium Les Lutétiens qui organise une rencontre au format cinémascope entre des personnages vivants et un décor fossilisé, ces travaux poursuivent toujours une même recherche: par des dispositifs d’immersion, de projection et de montage, offrir à celui qui les approche une expérience singulière avec l’espace-temps.

Infos pratiques

Exposition du 18 mars au 15 mai 2016. La Criée centre d’art contemporain, place Honoré Commeurec – halles centrales - 35000 Rennes. Tél. : +33 (0)2 23 62 25 10. Entrée libre et gratuite du mardi au vendredi de 12h à 19h, samedi et dimanche de 14h à 19h. Fermé les lundis et le 1er mai.

Sur le web

Commentaires

* Le commentaire sera visible après validation de son contenu.

© Ministère de la Culture et de la Communication