/120918-1125-sections.themes.photo_video/000000000000024/Portail_arago.jpg

© Rmn / Grand palais

Musée - Expos

Arago, Le portail de la photographie

Le 27 mars, Arago, le portail de la photographie du ministère de la Culture et de la Communication, a été lancé officiellement au Grand Palais, à Paris.

Un musée en ligne. Lancé le 27 mars, le portail internet Arago donnera à terme un accès libre et direct à l’ensemble des collections de photographies conservées en France, en commençant par celles de la direction générale des Patrimoines et celles des établissements publics du ministère de la Culture et de la Communication. Le portail s’ouvrira ensuite progressivement à d’autres ensembles et fonds, tant publics (établissements publics, collectivités locales), que privés (associations, fondations, fonds d’auteurs, collections).
Ce portail porte le nom de l’astronome et homme politique français, François Arago (1786-1853) qui a présenté, en août 1839, devant les Académies des Sciences et des Beaux-Arts réunies, le procédé de Daguerre. Arago a ensuite proposé l’acquisition du brevet par l’État pour garantir à tous le libre accès à cette invention.

Pour tous. Arago s’adresse aussi bien au grand public qu’au professionnel. Pour les uns il sera l’occasion d’une première approche de la photographie, de son histoire, ses auteurs, ses mouvements, ses usages, etc. Pour les professionnels et les scientifiques, il va devenir un outil de plus en plus précieux pour la recherche d’oeuvres et de collections, notamment lors de la préparation d’expositions.
Dans un premier temps, le portail donnera accès à plus de trente mille images représentatives d’une vingtaine d’institutions, musées ou collections telles que la Bibliothèque nationale de France, le Centre national des Arts Plastiques, le Centre Georges Pompidou, le musée d’Orsay, la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, le musée Guimet, etc.

Des richesses encore inexplorées. Les collections photographiques françaises sont conservées par des centres d’archives, des bibliothèques, des musées, aussi bien que des associations, des fondations, des sociétés, des photographes ou leurs ayants droit. Toutes ces collections ne sont pas encore accessibles en ligne, d’autres sont à peine repérées.
Les institutions du ministère de la Culture et de la Communication qui ont mis en place des politiques de numérisation et de diffusions des photographies dont elles disposent sont déjà présentes dans le moteur de recherche Collections . Toutefois, faute d’un outil spécifique dédié à la photographie, les recherches d’informations concernant l’œuvre d’un photographe, dont les éléments sont souvent dispersés entre plusieurs structures, se révèlent encore complexes. Comme par exemple, le repérage de tirages réalisés à partir d’un même négatif et conservés par de multiples détenteurs.
L’Agence photographique de la Rmn-Grand Palais a pour mission d’assurer, grâce au portail Arago, la valorisation de la photographie, des origines à la période contemporaine, mais aussi des auteurs et des collections.

Visiter le site. Les notices proposées par le portail Arago peuvent être consultées en choisissant l’un des quatre onglets : Auteurs, Thèmes, Techniques et Collections. En regard de chaque notice s’affiche un choix de photographies qui l’illustrent.
Deux autres onglets permettent de prolonger la visite. La Galerie met en avant des ensembles d’images liés à l’actualité. Dans l’onglet Ressources, le visiteur trouvera des liens vers des sites de référence (bases de données, bibliothèques numériques, visites virtuelles, blogs).
La recherche simple ou experte renvoie à des textes ou des images dans chacune des rubriques. Les photographies sont décrites et reliées aux collections, fonds et sous-ensembles auxquelles elles appartiennent. De la même façon, les tirages provenant d’un même négatif, s’affichent sur le même écran pour une comparaison immédiate.

Une plateforme participative. Afin de poursuivre le repérage des fonds photographiques conservés en France, leurs détenteurs sont invités à enrichir l’information du portail en remplissant en ligne un formulaire descriptif de leurs fonds, par le biais de Wikiconos , une plateforme participative qui permet aux structures extérieures de renseigner une notice explicitant la nature de leurs fonds et les photographes diffusés.
Le portail donne dès à présent accès à plus de trente mille images représentatives d’une vingtaine d’institutions, musées ou collections. Il sera progressivement enrichi avec la présentation de fonds ou de collections au fur et à mesure que leurs détenteurs mettront à disposition des images indexées et numérisées.

 

  • Illustration-Facebook
  • Illustration-Twitter
  • Illustration-Google+
  • send

© Ministère de la Culture et de la Communication