Le secret de l'Etat

© Ministère de la Culture et de la Communication

Architecture - Patrimoine

Versement sur Wikimédia Commons de documents de l’exposition « Le secret de l’État. Surveiller, protéger, informer (XVIIe-XXe siècle) »

Dans le cadre du partenariat signé avec Wikimédia (France), les Archives nationales ont versé sur Wikimédia Commons des documents de l’exposition « Le secret de l’État ».

Mettre en lumière le travail des archivistes et des contributeurs bénévoles

Depuis le renouvellement de la convention de partenariat en novembre 2015, les Archives nationales ont entrepris avec Wikimédia France une diffusion nouvelle de leurs fonds, par le téléversement régulier de clichés des documents issus des expositions sur la médiathèque Wikimédia Commons. La mise à disposition généralisée de ces corpus thématiques de sources historiques repose d’une part sur un travail de concertation et de sélection au sein des départements de la direction des fonds des Archives nationales ; et d’autre part sur un travail méticuleux des Wikimédiens, contributeurs bénévoles. Ces derniers téléversent les images, s’assurent de leur description correcte, les catégorisent dans la médiathèque Wikimédia Commons afin d’en accroître la visibilité et la réutilisation par des internautes du monde entier.

Valoriser des fonds remarquables auprès des internautes

Après une série de téléversements de 289 documents remarquables de l’Histoire de France, une sélection de 53 pièces présentées dans l’exposition « Le secret de l’État » a été mise en ligne. Ces textes et ces images (plans, caricatures) montrent à la fois les fondements législatifs des missions secrètes de l’État, l’organisation de services spécialisés et l’action quotidienne du pouvoir politique, militaire et policier depuis la fin de l’Ancien Régime. Les internautes découvrent par exemple des lettres secrètes de Napoléon Ier et de Louis XV mais aussi une partition codée de 1854 et une table de chiffrement de la guerre franco-prussienne de 1870. Les contributeurs ont ainsi la possibilité d’illustrer des notices sur l’encyclopédie Wikipédia dans le domaine du renseignement, de l’espionnage et de la surveillance. Ce partenariat, vu comme un projet d’ouverture et de partage, doit augmenter et diversifier l’offre grâce à des informations de qualité sur les fonds et les documents d’archives. L’objectif est de donner un accès universel à ces sources de l’histoire mondiale en accompagnant au plus près l’internaute, où qu’il se trouve.

Opération #Love Document sur Twitter

Du 15 février au 15 mars 2016, les internautes sont invités à partager avec le mot-dièse #LoveDocumentWikiC leur document préféré parmi la sélection mise en ligne. Le document plébiscité sera ensuite valorisé sur les comptes Facebook et Pinterest des Archives nationales.

Sur le web

Commentaires

* Le commentaire sera visible après validation de son contenu.

© Ministère de la Culture et de la Communication